La chaine de pluie Japonaise: L’inspiration d’un voyage

Chaine de pluie

 

 

Rémy le coucou au Japon

 

 

Un voyage au Japon:

Une source d’inspiration

 

J’ai eu la chance de passer trois mois au Japon l’année dernière et j’ai remarqué des descentes d’eau pluviale de ce style, j’ai pu en voir sur les maisons d’habitations mais aussi sur les temples et dans les jardins. J’ai beaucoup aimé le fait que cet ouvrage soit à la fois esthétique qu’utile en plus du côté “Zen” qu’il apporte dans son Temple japonaisenvironnements grâce au son du ruissellement de l’eau mais aussi comment il peut être utile pour désservir les eau de pluie des maison avec de grand débord de toit comme il le font eux même avec les temples.

Maison pailleD’ailleurs j’aurais aimé connaître cette solution sur plusieurs de mes chantiers d’avant, je pense au maisons pailles.

 

 

 

La petite histoire de la chaine de pluie

Gouttière en Bambou
Grace au mot clef en Kanji (鎖樋) que m’a envoyé ma copine, j’ai pu faire quelque recherche sur Google et je suis tombé sur un article très intéressant sur l’histoire de la chaine de pluie https://rainchainsjp.com/history-of-rain-chains/

Il s’agit d’un site internet qui commercialise des chaines de pluie partout dans le monde, traduit en anglais.

Cette invention de nos confrères Japonais remonterais à la période de Azuchi Momoyama (ça correspond au XVIe siècle), l’idée serait des maître du thé, préférant un esthétisme simple et minimalisme à la formalité et la splendeur. A cette époque, alors que les métaux de couverture n’existais pas encore, c’etais le bambou qui servais de gouttière et de la fibre de chanvre Shuro-Nawa comme descente des eaux.

Quelques année plus tard avec la croissance de la population dans les villes, le Japon se retrouve confronté au incendie, ce problème les pousse à se tourné vers d’autres matériaux, on remplace les 23904256304_978e89d9d7_ctoits de chaume par de la tuile, les réseau d’écoulement reçoivent une quantité d’eau plus importante et se détériore plus vite. Ce n’est qu’après l’apparition du fer  qu’on passe de la corde à la chaîne de pluie, On notera l’importance de la forme de arrondi des chaînes qui favorise l’écoulement de l’eau.

CoupoleL’arrivée de la feuille de cuivre permet l’ajout de coupole qui permette une meilleurs conduite des eaux et donne encore plus de possibilité esthétique, on n’est plus sur un simple ouvrage mais une véritable ornementation

Ce qui m’a séduit dans son histoire, c’est sa capacité à s’adapter au fil des époques ce qui revient à dire qu’on peut facilement le personnalisé à notre goût ou de la personne pour qui nous le réalisons.

 

 Meet creationsUn chantier atypique pour un ouvrage atypique

 

Le hasard à bien fait les choses, quelques semaines après mon voyage, je me retrouve en chantier sur cette maison. Le propriétaire y voulait principalement des ouvrages sur mesure et authentique on y retrouve donc la touche personnel de chacun des artisans qui y sont passé ce projet avais vraiment de la gueule et je voulais en faire partie.

Une petite serre se trouvait dérrière ce qui étais propice pour expérimenter ma première chaine de pluie.Serre traditionel

 

Le test de l’eau et le travail du zinc.

Le plus beau dessin du mondePuisqu’il s’agit d’une serre j’ai opté pour un aspect décoratif avec des fleurs et un arrosoir, l’idée était de mettre en valeur son rôle de récupération des eaux de pluie, je me suis aidé une nouvelle fois de Google et de Pinterest Rose en zincpour trouver des idées grâce au mot clef en Kanji Japonais 鎖樋

ça s’est ensuite présenter comme une évidence, j’avais offert une rose en zinc à ma copine quelques mois avant, j’ai donc tout simplement repris les même principes de fabrication.

Mais j’étais assez préoccupé de voir si ça marchais car je voulais vraiment avoir ce résultat esthétique, alors j’ai d’abord fais un test.

Au final Ma rose recevra juste de quoi l’arroser ! Grâce à l’arrosoir que j’ai positionner en tête.Arosoir zinc

Baignoire en zinc

 

 

 

Pour la récupération des eaux de pluie, le propriétaire m’a ramener une veille baignoire en zinc pour sublimer le tout, ça tombais bien car j’avais essayer d’en trouver dans plusieurs brocante mais il se trouve que ça commence à se faire rare, en plus celle-ci appartiens à sa famille depuis quelques génération, elle a pas mal de valeur émotionnelle.Soudure de l'acier galvanisé

Ce qui, m’a un peu stressé au moment de la soudure du trop-plein, c’étais la première fois que je soudais du zinc sur de l’acier galvanisé et j’avais peur que ça ne prenne pas… J’ai fait quelques essaies à blanc pour voir comment je le sentais et je me suis lancé.

Au final j’en suis venu à bout en décapant bien à l’aide d’une disqueuse et en chauffant bien mon fer à souder.

 

Et voici le résultat ! et vous ? avez-vous des idées créatives de chaines de pluie maintenant ? N’hésitez pas à les partagez dans les commentaires 😉

79993678_473191283311459_135768932748361728_n

Crédit Photo de Synthetickanzi, Nature-construction,Stéphane Barbéry, fffoie, Bleue n white

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*